LES GÉRIATRES DE LA CLINIQUE DES CÔTES DU RHÔNE S’INQUIÈTENT DES CONSÉQUENCES DU CONFINEMENT OBSERVÉES CHEZ LES PERSONNES ÂGÉES

Les personnes âgées ont beaucoup souffert de l’isolement durant la crise sanitaire du Covid et le confinement de près de 2 mois.
 
« Si vos parents sont anxieux, irritables, ont des troubles du sommeil, ont des idées sombres, il faut les inciter à consulter un médecin », affirme le Dr Faiza BOURETET, gériatre à la Clinique des côtes du rhône. « Le confinement est un traumatisme pour 40% des patients que je reçois à la clinique », observe le praticien qui poursuit :
 
« Mes patients ont entre 80 et 90 ans. Éloignés de leur famille pour éviter toute contamination, ils ont souffert de ne pas voir leurs enfants et leurs petits-enfants.
 
Ils ont eu, pour beaucoup, le sentiment d’être abandonnés » analyse le Dr BOURETET. Elle insiste : « Aujourd’hui, les patients que nous recevons en consultation ont besoin de parler, de raconter leurs peurs liées à cet isolement forcé. Certains de nos patients s’inquiètent de voir leurs enfants sans travail ou au chômage partiel. Beaucoup souffrent d’avoir perdu des amis du Covid et souffrent de n’avoir pas pu assister à leur enterrement.
 
Il est primordial de les laisser parler, de les écouter libérer cette parole enfouie ».
 
Si le confinement a été une vraie souffrance pour beaucoup, il suffit juste de leur donner un peu plus d’attention, d’écoute et de leur rendre visite régulièrement.
 
« Un détail peut améliorer leur quotidien, explique le Dr Bouretet. Le simple fait de laisser ses grands-parents garder leurs petits-enfants quelques jours par semaine, partager un repas, leur rendre visite régulièrement lorsque cela est possible, sortir marcher avec eux, peut leur faire du bien et les aider à sortir de cette mauvaise passe ».
 
Mais si l’anxiété persiste, « Il ne faut négliger aucun signe de détresse de nos aînés » et ne pas hésiter à consulter un médecin.
 
Une ligne téléphonique dédiée est ouverte à compter de ce jour du lundi au vendredi de 9h30 à 17h30 à la clinique des côtes du Rhône (groupe noalys) : 04 74 29 28 92

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin